Aux côtés des onces modernes les plus prisées des investisseurs, l’once d’or Buffalo fait partie des pièces le plus prisées. Introduite en juin 2006 par la United States Mint au format d’une once d’or, il fallut attendre 2008 pour que d’autres formats soient mis en circulation. Aussi appelée Gold Buffalo, elle fait figure de petite dernière.

La Buffalo est déclinée en plusieurs poids

C’est ainsi que le 1/10 once, le ¼ once et le ½ once virent le jour à destination des investisseurs disposant d’un portefeuille plus limité. Il s’agit de la pièce émise en plus grand nombre aux Etats-Unis, devant sa grande sœur la American Eagle qui elle, vit le jour en 1986. L’once American Buffalo fut émise à 337 012 exemplaires en 2006 puis 209 000 exemplaires en 2010.

 

La crise économique de 2008 donna lieu à une pénurie de l’once Buffalo, l’or et l’argent étant particulièrement prisés en temps de crise, ce qui leur confère leur statut particulier de valeur refuge.

 

L’avers de l’once Buffalo reprend la gravure notoirement célèbre du profil d’un natif américain « Indian Head Nickel » qui vit le jour en 1913. La Gold Buffalo constitue la première tentative du gouvernement américain de mettre en circulation des pièces caractérisées par un titre de pureté aussi élevé, soit 24 carats ou 999,9/1000e. Cette pièce rentre dans la catégorie de l’or d’investissement du fait qu’elle bénéficie d’un cours légal, sa valeur faciale est de 50 dollars.

 

En ce qui concerne la gravure de l’emblématique Buffalo, qui n’est autre que notre fameux bison, on la doit au graveur James Earl Fraser qui s’inspira du bison du zoo de Central Park à défaut de pouvoir en observer dans leur élément naturel. Le revers nous donne à voir la titulature commune à la plupart des pièces américaines, soit « E PLURIBUS UNUM – UNITED STATES OF AMERICA – IN GOD WE TRUST » ainsi que la valeur faciale, le titre de pureté et l’année d’émission de la pièce.

Une once d’or prisée des investisseurs et reconnue à l’international

L’introduction de cette pièce a été décidée en réaction au succès rencontré par la plupart des onces modernes d’autres pays, telles que la Maple Leaf ou Philharmonique. Cette décision fut couronnée de succès puisqu’elle demeure une des pièces les plus vendues et que l’engouement qu’elle génère semble constant.

 

Ainsi, si vous êtes désireux d’ajouter l’once Buffalo à votre patrimoine ou de réaliser un premier investissement dans les métaux précieux, n’hésitez pas à avoir recours aux services de la maison Godot & Fils. Fondée en 1933, l’entreprise familiale Godot & Fils n’a eu de cesse d’enrichir son catalogue, tant et si bien qu’il est l’un des plus étoffés du négoce de métaux précieux contemporains (en tout cas Français).

 

Si vous êtes résident de Versailles ou du 78, allez à la rencontre de l’équipe Godot & Fils de l’agence des Yvelines, établie au 26 de l’avenue de Saint Cloud, ses portes vous sont ouvertes du lundi au vendredi, de 09 h 30 à 18 h 15 sans interruption.

Recommended Posts